Le Reiki de vous à moi...

Edwige Senet, Maître-enseignant
Usui Tibet/Usui Teate

Je vous accompagne tout au long de votre parcours de soin pour vous aider à retrouver simplement une meilleure qualité de vie. Car, oui, je le réaffirme, vous pouvez vivre avec moins de stress, moins de douleurs, de problèmes de sommeil, de digestion, et moins d’effets secondaires liés aux traitements médicamenteux que vous prenez peut-être chaque jour…Le Reiki n’est pas magique, il ne règle pas tout en un clin d’œil mais il est efficace dans un très grand nombre de situations.

Comme vous, le jour où le Reiki a croisé ma vie, je me suis demandée: le reiki c’est quoi ? J’ai appris que c’était une technique énergétique qui agissait sur tous les plans, physique et émotionnel. Mon propre objectif ? La simple découverte du reiki. Résultat, un temps de bien-être absolu, de relaxation profonde, de déconnexion au monde et de reconnexion à moi-même. Ce fut aussi un temps surprenant, où j’ai effectivement ressenti l’énergie et la circulation énergétique dans mon corps. Un ressenti unique !

Personnellement, j’ai reçu une séance, puis deux. Et très vite, suite à l’accident d’un proche, il devint évident pour moi de me faire initier pour pouvoir l’aider dans son parcours de soin. Le Reiki a transformé ma vie (et certainement la sienne) mieux que tout ce que j’aurai pu imaginer !  Attention, il pourrait bien aussi transformer la vôtre!

De praticienne reiki à 123 Reiki…

Jusqu’en 2017, comme beaucoup de praticiens reiki, je me suis limitée à donner des séances à mon entourage, mes proches, amis et relations.

Au départ, 123 Reiki est né pour répondre à la demande des personnes souffrant de maladies chroniques mais attentives au côté naturel et non invasif du reiki. Bien sûr, l’idéal serait que, comme aux Etats-Unis , le reiki trouve sa place à l’hôpital dans tous les services et que tout praticien reiki puisse apporter un soutien aux malades dès les premiers moments, quand tout semble si confus…

Bénévole à la Ligue contre le cancer pendant 2 ans, j’ai pu intervenir  régulièrement pour proposer des séances de reiki en soin de support aux personnes participant aux groupes de convivialité à Chartres.

Mais rien ne me prédestinait à devenir maître-enseignant de reiki !

colibri butinant une fleur
moine bouddhiste donnant du reiki

Le Reiki n’est pas un don ou quand l’univers nous invite à devenir la meilleure version de nous-même…

De formation littéraire, une maîtrise d’histoire contemporaine et un diplôme de muséologie de l’École du Louvre en poche, suivi de 17 ans comme rédactrice au sein d’une maison d’édition, j’ai obtenu en 2017 mon certificat de maitre-enseignant reiki et celui des premiers secours, comme demandé par le Syndicat national des pratiquants et enseignants de reiki (SNPER).

La pratique du reiki ne requiert aucun diplôme médical et il me serait peu utile. L’énergie reiki n’est pas manipulable. Elle va d’elle-même là où elle est nécessaire.

Mais dès mon premier niveau de reiki, et devant l’incroyable simplicité de la technique reiki qui n’impose qu’une initiation en présence pour être accessible à tout le monde, mon idée était qu’il fallait absolument que le reiki soit mieux connu, surtout auprès des personnes souffrantes, quelque soit leur maladie.

En effet, à aucun moment je n’ai douté de l’efficacité du reiki. Bien au contraire. J’ai pu constater à quel point il pouvait accélérer les processus de convalescence, sur les plans physique comme émotionnel. C’était juste une évidence.